Webdoc à l’IDFA : Les bons conseils de Joël Ronez

Posted on 14 décembre 2012 par

4


Premier compte-rendu de l’IDFA 2012 sur Le Blog documentaire (IDFA pour International Documentary Film Festival Amsterdam). C’est l’une des manifestations les plus importantes au monde dans le genre, et Mariona Vivar s’est rendue sur place pour nous. Elle a notamment assisté à la conférence consacrée aux « documentaires interactifs », le 18 novembre 2012 au DocLab, et elle en a ramené ces quelques mots de Joël Ronez.

Joël Ronez, avec une cravate.

Joël Ronez, avec une cravate.

Joël Ronez fut responsable du pôle web d’Arte pendant 3 ans avant de devenir directeur des nouveaux médias de Radio France en 2011. Autant dire qu’il a une petite expérience en matière de webdocumentaires… On lui doit notamment un peu de Gaza/Sderot (2008) et de Prison Valley (2010) ou, plus récemment, un peu des formidables Clichés de campagne et de Vote in USA (2012). Sans parler de la refonte des sites de Radio France, et de quelques autres choses… Joël Ronez intervenait à l’IDFA pour revenir sur ses propres erreurs, et distiller ses meilleures mauvaises idées en termes de documentaires crossmedia.

Première écueil, donc : ne pas en avoir d’idée, ou se cantonner à un « thème ». Une idée sans histoire et sans intention ne suffit pas, que l’on travaille ou non pour le web d’ailleurs. Il faut un auteur, un point de vue, un sujet. Et une forme qui réponde bien évidemment au fond.

Deuxième poncif battu en brèche : la carte interactive. Un élément qui ne prend sens que s’il est là pour soutenir un discours. Troisième problème : l’interactivité inutile. Elle ne peut jouer comme artifice, et n’a de sens que si elle se place en soutien de la narration.

Et quand on demande à Joël Ronez une définition du « documentaire interactif », il répond : « documentaire qui s’adresse à des internautes ou à des mobinautes, et qui fait donc usage des possibilités offertes par ces nouveaux médias ».

C’est précis, pointu, affuté. Et Joël Ronez prend même le temps de parler un peu de lui à la fin de ces 8 minutes 30 d’entretien… Propos recueillis par Mariona Vivar.

idfa doclab

La photo de Une de cet article est l’œuvre de Philippe Brault. Elle a été prise en 2009.