Doc/webdoc : L’édito #2

Posted on 2 avril 2012 par

0


C’est l’une des raisons d’être de l’édito mensuel du Blog documentaire : tenter de rapprocher deux mondes qui s’ignorent souvent, se méprisent parfois… Le cinéma documentaire et le – vite nommé – webdocumentaire ont pourtant beaucoup à voir.

Côté « doc » donc, les choix du Blog documentaire pour le mois à venir ; et côté webdoc, les contours des territoires que nous nous proposons d’explorer dans les prochaines semaines.

L’idée, vous l’aurez compris, consiste à rapprocher les « anciens » et les « modernes »…

Nostalgie de la lumière - © Patricio Guzman (2010)

DOC

C’est donc Nicolas Rey qui, avec Autrement, la Molussie, remporte le Grand prix du 34e festival Cinéma du Réel qui vient de s’achever au Centre Pompidou à Paris. Javier Packer-Comyn, le directeur artistique de la manifestation, nous avait annoncé une édition très riche. Eh bien, elle l’a été à certains égards… On notera notamment East Punk Memories, prix des Jeunes, Earth, Dusty Night ou encore East Hastings Pharmacy. Nous aurons l’occasion d’y revenir plus en détails ; et vous avez l’occasion de (re)voir certains films de la sélection sur Universciné jusqu’au 3 mai

La saison des festivals se poursuit avec l’ouverture très prochaine de Visions du Réel à Nyon – et de son marché international. La manifestation se tient du 20 au 27 avril avec, cette année encore, trois compétitions internationales (courts, moyens et longs métrages), de nombreuses séances spéciales, un focus sur la Bosnie et trois ateliers respectivement consacrés à Arnaud des PallièresKevin Jerome Everson et Samir.

Autre festival de ce mois, qui se déroule du 17 avril au 5 mai, le Millenium – festival international du film documentaire de Bruxelles. Plusieurs master classes sont programmées en marge de la compétition ; l’occasion de détailler le travail de Stefano Savona (également président du jury), Ji Dan ou Thierry Odeyn.

L’Algérie sera de nouveau sur le devant de la scène en avril. Après les multiples objets fabriqués à l’occasion du 50e anniversaire de l’indépendance du pays, un projet se distingue dans sa démarche et son ambition : Dans les murs de la Casbah. Le webdocumentaire de Céline Dréan nous plonge au cœur d’Alger, à la rencontre de ses habitants, de leurs mémoires et de leur langage. Le Blog documentaire soutient cette production de Vivement lundi ! qui montre aussi que les réalisateurs de documentaires dits « traditionnels » s’intéressent parfois aux nouveaux médias. Mise en ligne prévue le 3 avril.

Algérie toujours, avec l’inestimable rétrospective consacrée à René Vautier dans Le Maghreb des films 2012, du 11 au 15 avril. L’occasion de voir ou revoir Afrique 50, Un peuple en marche ou Vous avez dit français ?A lire notamment en marge de cette programmation, ce bel article de Marie Chominot, publié sur le blog Histoire(s) d’image, sur un cinéaste iconoclaste qui reste irremplaçable.

Autre rétrospective, tout aussi intéressante : celle consacrée à Patricio Guzman au cinéma La Clef, à Paris, jusqu’au 9 avril. De La Bataille du Chili à Le cas Pinochet en passant par Nostalgie de la lumière, c’est une belle filmographie qu’il vous est ainsi proposé de (re)voir.

Côté librairie ce mois ci, on ne saurait trop vous conseiller le nouveau livre de Jean-Louis Comolli, Corps et cadre (ed. Verdier). L’auteur y prolonge sa réflexion sur l’histoire du cinéma documentaire par le prisme du hors-champs et de l’inscription – désirée et subie – des corps dans les cadres. Nécessaire et passionnant.

Et pour finir, quelques films en salles en avril : on retrouvera notamment les documentaires de Thomas LacosteJe suis d’Emmanuel Finkiel, Chez Léon coiffure de François Lunel ou encore Impunité, de Juan José Lozano et Hollman Morris.

Bons films !


Bande annonce « Nostalgie de la lumière » – © Patricio Guzman (2010)

WEBDOC

Au mois d’avril, Le Blog Documentaire se découvre pour vous de quelques fils, tressés le long de nos analyses et rencontres autour du webdocumentaire et des nouveaux médias. On l’a vu le mois dernier, le web a montré son réel pouvoir de fidélisation sur le traitement de l’information lors de la tragédie de Toulouse. Les live des journaux en ligne ont atteint des sommets d’audience jusqu’alors inédits, Le Monde étrennait sa nouvelle formule fort d’un trafic imposant qui traduit peut-être des changements dans la façon de concevoir le web.

Car si, pour le très grand public, Internet peut encore se résumer à des utilisations ultra-basiques (l’email, les recherches pratiques, les gros titres des infos), sa spécificité en tant que média apparaît de plus en plus. Le champ du documentaire sur le web joue aussi peu à peu sa partition dans ce concert de nouveaux usages : entre le web-outil, qui privilégie le travail documentaire sans nécessairement céder à l’interactivité à tout crin, et le web-narratif, qui expérimente délinéarisation des contenus et développement transmédia, les propositions sont nombreuses et les « règles du jeu » restent à inventer. Car toutes proclament, en creux, la décroissance des médias traditionnels (télévision, presse écrite) et proposent de nouveaux rapports, moins passifs, entre l’œuvre et son spectateur.

Cette question du regard du webspectateur sera abordée dans notre dossier « webdoc et jeux vidéo » entamé le mois dernier. Nous irons aussi rencontrer le directeur du pôle web d’ARTE, première chaine française à avoir réellement pris en compte la nécessité de susciter de nouveaux usages dans le documentaire comme dans la fiction. Nous entamerons aussi des portraits de producteurs, avec celui de Wilfrid Estève et Virginie Terrasse, deux des têtes pensantes du studio Hans Lucas. Nous proposerons une analyse du traitement de l’Histoire par le webdoc. Et puis, la formule bimensuelle de notre actu du webdocu va laisser sa place à une analyse plus réactive des webdocs : vous retrouverez désormais notre regard critique et analytique sur chaque webdoc dès sa sortie.

Cédric Mal
Nicolas Bole